Entrez simplement votre mot-clé et nous vous aiderons à trouver ce dont vous avez besoin.

Que recherchez-vous ?

  /  déontologie   /  Une charte de déontologie pour les contenus
Concevoir une charte de déontologie

Une charte de déontologie pour les contenus

Une charte de déontologie constitue le fondement éthique d’une pratique professionnelle. Son but est d’établir un cadre, des principes et règles éthiques, qui gèrent et guident une activité professionnelle. Ces règles déterminent les devoirs minimums exigibles professionnels dans l’accomplissement de leur activité. Ainsi, dans le voisinage direct de nos métiers de contenu, les journalistes ont leur charte de déontologie (ou charte d’éthique).

Alors pourquoi ne pas concevoir un tel cadre pour nos métiers du contenu, au sens plus large ? N’y a-il même pas une urgence à devoir construire ce type de guide, de cadre ?  (De bouée pourrait-on dire en ces temps de tsunami de données, de ces flots d’infobésité, de ces ras-de-marée de fake news).

Une réflexion collective sur le sens des contenus qui font sens

Pour rappel, l’objectif de KONTNÜ est de sensibiliser tous les métiers du contenu à l’urgence de faire le plein de sens, de promouvoir et mettre en place des stratégies de contenu éthiques, responsables. Dans ce contexte, le collectif a voulu entamer l’exercice de formuler une charte déontologie des contenus à vocation marketing.

Ce projet de charte déclarative est né de notre réflexion collective, au lendemain de notre premier colloque KONTINÜUM. Plus précisément, il est un des fruits de nos échanges à l’occasion de notre 1e Assemblée générale. En effet, les adhérents de l’association ont exprimé leur volonté d’interroger et formaliser les qualités d’un contenu.

Selon nous tous, c’est le devoir de toute initiative visant à sensibiliser et éduquer à une éthique éditoriale dans nos métiers du contenu : créer un cadre et définir ce qu’on entend par « contenu éthique », « contenu responsable », « contenu qualitatif ».

Ce qu’est et n’est pas un contenu qualitatif ?

Un contenu éthique serait-il un contenu qui répond à l’exigence d’équilibre entre ce que l’entreprise peut, veut et doit faire (communiquer). Et qui respecte l’ensemble des publics de l’entreprise, notamment à l’international. Mais alors, les petites organisations qui peinent à mobiliser les budgets pour localiser tous leurs contenus ne sont-elles pas éthiques dans leur communication ?

Un contenu responsable doit-il répondre à l’ensemble des critères suivants ? Cohérence et authenticité, correction et véracité, planification et réflexion, transparence et honnêteté, … Mais que dire dans ce cas des contenus fictionnels utilisés notamment en storytelling d’entreprise ?

Un contenu de qualité est, obligatoirement, un contenu « ressourcé » : créé au moyen de processus, outils, personnels et budgets… Mais que dire, dans ce cas, des contenus générés par les utilisateurs, co-construits par des communautés ?

On a bien sûr également fait l’exercice inverse, et tenté de qualifier ce que n’est pas un contenu de qualité : pas de mensonge, pas de manipulation, pas de stéréotype, … Mais alors, la publicité est toujours mensongère ?

Bref, l’exercice de définir un contenu éthique est laborieux, et suppose une réflexion de longue haleine, collective, argumentée, documentée. C’est pourquoi nous avons besoin de toutes les énergies et intelligences.

Vous aussi, vous voulez défendre un contenu produit au service de l’humain ? Un contenu créateur de sens et de liens ? Vous souhaitez participer à la création de cette charte de déontologie ? Si vous n’êtes pas encore membre, adhérez d’abord à l’association, nous prendrons contact proactivement. Vous êtes déjà membre de l’association ? Contactez-nous.

Comment participer à la création de notre charte de déontologie ?

Pour participer à la réflexion collective et contribuer à créer une charte déclarative de déontologie sur les contenus, rien de plus simple :

  1. Devenez adhérent.e à l’association. La conception de cette charte déclarative de déontologie va mobiliser beaucoup de temps et de ressources (documentation, ateliers, réunions, collation de données, …), pour charpenter, produire et diffuser le fruit de notre réflexion. Dès lors, nous demandons aux participants à ce projet d’adhérer à l’association comme témoignage de leur implication.
  2. Réservez un peu de votre temps à KONTNÜ dans les prochaines semaines. Nous allons organiser des sessions d’échange virtuelles, pour positionner les différents points de la charte, avec l’objectif de composer un avant projet qui sera affiné en atelier de synthèse, le 24 juin prochain, à Paris.
  3. Partagez pro activement votre expérience et vos références. Plus nous aurons d’idées et de suggestions, d’exemples et de références de bons et mauvais contenus, d’arguments et de contre-arguments, plus nous pourrons objectiver les éléments de notre charte de déontologie.

Quelles questions se poser pour composer une charte de déontologie ?

Vous vous retrouvez dans l’une des situations ci-dessous ? Dans ce cas, vous avez toutes les raisons de nous rejoindre pour construire ensemble notre charte de déontologie.

  • Vous vous demandez si d’autres, comme vous, dénoncent des pratiques dérangeantes dans la production et la publication de contenus sur certains sites commerciaux ?
  • Ou vous vous interrogez sur les pratiques commerciales unanimement (in)acceptables autant que sur les pratiques métier minimales requises ?
  • Aussi, vous déplorez certaines pratiques de sous-traitance (en termes de prix, de qualité, d’éthique sociale).
  • Enfin, vous voudriez mieux pouvoir expliquer à vos collègues et clients ce qu’est un contenu pourri, à force d’exemples et de critères ?

Vous n’êtes pas seuls ! Rejoignez-nous, rejoignez notre mouvement et enrichissez notre travail de votre expérience, de votre vision et de votre bon sens. Pas encore adhérent ?

Publier un commentaire