Entrez simplement votre mot-clé et nous vous aiderons à trouver ce dont vous avez besoin.

Que recherchez-vous ?

  /  rédaction UX   /  L’UX Writing, c’est quoi en bref ?

L’UX Writing, c’est quoi en bref ?

Apparu en 2016, en complémentarité de l’UX design, l’UX Writing touche à tous les contenus et permet d’optimiser la fluidité du flot global d’un site, qui n’est finalement rien sans son contenu. Il vise donc à accompagner les différentes étapes du parcours utilisateur dans le but de l’aider à réaliser une action, à se repérer sur un site ou une application.

L’UX Writing en action

L’UX Writing s’attache à formuler des infos de manière claire, pertinente et adaptée à l’expérience émotionnelle du lecteur.

Il concerne ainsi tout ce qui concerne la micro-copie et les micro-interactions : titre, bouton, appel à l’action, libellé de formulaire, message d’erreur, accueil de l’utilisateur sur une page, création comptes, mots de passe, etc.

L’empathie au cœur de l’UX Writing

L’UX Writing rend une identité de la marque cohérente.

Il permet de s’adresser de manière juste à l’utilisateur en déclinant cette identité dans le site, la page, le choix des mots, le Tone of Voice. Il nécessite donc que les équipes soient alignées autour de la proposition de valeur et de la manière de s’exprimer.

L’UX Writing en pratique

Pour comprendre les utilisateurs, il faut s’appuyer sur leurs témoignages souvent recueillis sur la base d’interviews, de recherches sur sa manière d’interagir sur les réseaux, sur ses activités sur les sites concurrents.

Une fois ces infos collectées, un parcours utilisateur est reconstitué en prenant en compte ses différents états émotionnels. Par exemple, son parcours dans le tunnel d’achat : remplir ses données, valider son panier peut devenir rapidement rébarbatif.

Le contenu a donc intérêt à bien accompagner ce parcours jusqu’à la fin du processus, c’est à dire en le rassurant sur le bon déroulement de l’action, la prise en compte de son action.

Propos recueillis par Ferréole Lespinasse, lors du témoignage de Nathalie Rilcy, pendant le colloque Kontinuüm sur le pouvoir des mots.

Photo (c)Raphaël de Bengy

 

Publier un commentaire